Montrez-moi qui désirer

Exposition Charlotte L’Harmeroult

 


Exposition Charlotte L’Harmeroult


du 14 novembre au 10 décembre                                                                               Vernissage le 14 novembre


Qui n’a jamais rêvé de renfermer l’instant dans le présent ?

Entre érotisme et désir vif, les baisers de Charlotte L’Harmeroult recouvrent les surfaces du monde de leur évanescence. Ils s’encrent au lipstick, font traces et s’impriment dans le temps contemporain. Peignant avec sa bouche, Charlotte L’Harmeroult dépose ses lèvres avec l’assurance et la précision d’un maître de peinture. Elle insuffle à ses baisers la capacité de murmurer aux oreilles du spectateur la profondeur de l’âme humaine. La boîte de Pandore s’ouvre et laisse s’échapper l’invisibilité des sentiments humains. Le baiser, ce geste performatif et éphémère, persiste dans le temps. L’oeuvre renferme les molécules émotionnelles de l’artiste et transforme sa personne en présence fantomatique. C’est une cristallisation de l’instant entre le moment d’un baiser volé et l’éternité.

Entre performance et peinture, Charlotte L’Harmeroult opère un tour de force en figeant dans l’actualité du monde la fugacité de l’acte. Ses oeuvres sont un don de présence pure.

 

IMG_1468netVue d’exposition, Charlotte L’Harmeroult, Galerie Jed Voras, 2015.

IMG_1553netVue d’exposition, CHarlotte L’Harmeroult, Galerie Jed Voras, 2015.


Bijoux De l’artiste Charlotte L’Harmeroult

Photo-Galerie-Charlotte-LHarmeroult-35Charlotte L’Harmeroult, Lèvres de toi, je succombe, bijoux d’artiste, 2015

Details : Bijou 1° Argent 16.06gr
                Or rouge 18kt, 7.67gr
                Pavage spinelles 0.72ct
Bijou 2° Argent 18.78gr
                Or rouge 18kt, 3.90gr

Production Ateliers Mauboussin 2015


Vidéo performance

spectrenet Charlotte L’Harmeroult, Spectre d’un eden, Vidéo performance (extrait), 12’, 2015.

 

 


Gala Mauboussin à la Maison du Danemark

IMG_6416netMaison du Dannemark, 2015