JED VORAS - FatherFigure 13

ZUN LEE

 


Father Figure


 

8 MAI-18 MAI 2015

Opening & Dj Set 8 May

 

AnthonyFrancis_033

 

Après une exposition à New York, l’œuvre du photographe Zun Lee arrive en Europe avec une exposition à Paris et à Bruxelles.

La passion pour la photographie s’est révélée tôt chez Zun Lee, mais c’est seulement depuis les cinq dernières années qu’il s’y consacre professionnellement. Scientifique de profession, il est aujourd’hui considéré dans le monde de l’art comme photographe street art.
Née en Allemagne d’une mère coréenne, Lee n’a jamais connu son père et a du évoluer sans figure paternelle.
L’aventre photographique de Lee a commencé lors de ses déplacements professionnels: pendant son temps-libre, il en profitait pour prendre quelques clichés souvenirs des lieux où il n’était que de passage. Une attirance toute particulière s’est vite dégagée en lui pour la street photo. Puis des idées, un projet, et 3 ans de travail verront naître en septembre 2014 un catalogue photographique : Father Figures – Exploring Alternate Notions of Black Fatherhood.
Cette série de photos se révèle être un vrai travail en immersion au sein de différents univers familiaux afro-américains.

 

Father Figures, c’est avant tout une représentation de la relation père / fils qui veut effacer les visions stéréotypées du père afro-americain manichéiste. Les papas « gangsters » sont des pères comme les autres, quand ils rentrent chez eux, ils embrassent leur femmes et étreignent leurs enfants. C’est ce que Zun Lee a voulu mettre en lumière. Véritable catharsis pour l’artiste qui n’a pas eu la chance de connaître l’amour de son père, il représente la tendresse et prend en photos ses pères des rues de New York, pères qu’il n’a pas eu.
Son travail a été publié chez Burn Magazine, le New York Time’s Lens Blog, Revista Photo magazine, Slate et bien d’autres journaux encore.
C’est donc après avoir été exposé à New York et Bruxelles, que l’on retrouvera une partie de ses oeuvres pour la première fois en France à la Galerie Jed Voras à Paris.

« La photographie est importante car les gens le sont et parfois, les mots ne suffisent pas pour transmettre (cela) cette valeur. Dans son sens le plus pur, les photos ne sont pas des simples éléments esthétiques, elles sont les messagers de la connaissance dans des buts précis. » Zun Lee

« Si vous pensez encore que les pères afro-américain sont pour la plupart peu présents dans la vie de famille et aux côté de leurs enfants, c’est que de toute évidence, vous n’avez pas vu les photographies de Zun Lee. Car en plus de nous démontrer le contraire, celles-ci mettent en lumière une passion et un lien très fort entre des pères et leurs fils, vu par l’œil avisé de l’artiste. C’est une vision du monde positive qu’il nous apporte. » Dawoud Bey, Photographe, Professeur d’art à l’université de Columbia à Chicago.